Végétal maritime.

 

Les gravures réalisées pour ce projet sont composées à partir de végétaux marins glanés sur l’estran, entre pleine mer et basse mer, dans l’archipel de Chausey. L’exceptionnelle amplitude des marées qui marque cette région dévoile aux grandes marées un territoire unique de par sa richesse et la diversité des espèces qui le constitue. Pour une première approche de ce  paysage infiniment complexe, en constante mutation, en équilibre précaire entre deux marées,  j’ai privilégié différentes espèces d’algues qui se révèlent, par ordre d’apparition, selon la hauteur du marnage: la pelvétie qui se situe au plus haut et se mêle parfois aux lichens, ensuite, les fucus spiralis, l’ascophyllum (varech à boules), puis les fucus vesiculosus, et les fucus serratus, si finement dentelés. Les grands coefficients laissent enfin apparaitre  les majestueuses laminaires pouvant atteindre plusieurs mètres de long. J’ai collecté quelques spécimens épars de ces algues, détachées de leurs thalles et tenté ensuite d’apprivoiser ce végétal maritime qui, même après un long séchage, conserve d’extraordinaires capacités de résilience !
Les gravures monotypes sont des impressions à tirage unique. Les compositions ont été réalisées à partir des éléments encrés à l’huile, sous une presse à bras, dans l’atelier de Claude Bernard, artiste–graveur à Davayé.

Florence Le Maux

71250 Chateau

le-maux.florence@orange.fr

06 07 57 05 95

© 2018

  • Twitter Metallic
  • s-facebook